20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze

Publié par Nous, le 10 Septembre 2013

Une des originalités des parcs qui bordent le Zambèze est la possibilité de les visiter en descendant la rivière en canoë. Nous voilà donc partis pour 3 jours de safari canoë. Claude et Shedrick, des locaux, sont nos guides. Ils sont ensemble sur le canoë de tête pour choisir le meilleur chemin qui évite au mieux les hippos, les hauts-fonds ou obstacles divers cachés sous l'eau, tout en suivant au mieux le courant. David et moi suivons sur le second canoë.
Au programme, environ 35 km par jour, qu'on couvre finalement assez vite (environ 5h) sans forcer grâce au courant assez important du Zambèze.

La première journée nous amène aux portes de Mana Pools. On voit essentiellement des hippos et crocos, quelques éléphants. Au début, on croise le fameux "ponton" cassé quelques jours auparavant, qui n'a de ponton que le nom puisqu'il n'y a pas d'embarcadère ... des gros travaux sont en cours pour construire un pont, supervisés par ... un chinois, bien sûr. Ce qui est drôle c'est la réaction des guides locaux qui nous disent qu'ils savent pas trop combien de temps va durer le pont parce ce que c'est de "fabrication chinoise". Même en Afrique le made in China a sa réputation ! On passe quelques rares habitations le long de la berge. Les enfants nous saluent de la main et lancent des "How are you ?" mais ne savent pas nous répondre quand on leur répond "Fine, thanks. And you ?". ça nous rappelle Madagascar et la descente de la Tsiribinha - sauf que là-bas, on était 5 sur un canoë avec 2 rameurs pour pagayer à notre place ! L'ambiance est tout aussi calme, paisible, c'est agréable. On s'arrête pour la nuit sur Elephant Island où l'on ose la baignade malgré de gros hippos pas loin. On dévalise le coin de tout le bois qu'on trouve pour faire un énorme feu. La journée se termine avec un magnifique coucher de soleil sur les montagnes de l'escarpement du Zambèze et la rivière.

La deuxième journée, on longe Mana Pools, malheureusement en ne s'approchant qu'occasionnellement de la côte Zimbabwéenne. La rivière est large et on reste presque tout le temps côté Zambien où la rive est moins jolie, souvent surélevée, et où l'on voit beaucoup moins d'animaux (ce n'est qu'une "Game Management Area" et pas un parc comme au Zimbabwe). Claude est réticent à s'approcher du côté Zimbabwe, bien qu'apparemment ce soit officiellement autorisé d'y passer tant qu'on ne descend pas sur la rive. Le seul moment où on longe Mana Pools de près est superbe avec ce beau paysage de grands arbres habité de nombreuses antilopes et éléphants.La pause de midi est occupée par la recherche du verre de lunette de soleil que David a perdu dans l'épais mélange boue/vase dans lequel il a glissé à sa descente du canoë. On s'enfonce en effet de 30cm dedans, et impossible de voir quoique ce soit dans ce bourbier. Après contribution de tout le monde, ratissage de la zone et récupération de divers autres objets, on mange. Puis David se relance dans une ultime tentative désespérée, alors que personne n'y croit plus. Mais le miracle se produit, la main qui fouille à tâton finit par toucher quelque chose de lisse ! On passe la seconde nuit sur Buffalo Island. L'endroit se prête beaucoup moins à la baignade (berges profondes sans visibilité), sauf pour les éléphants qui nous démontrent leur capacité d'apnée.

Pour le troisième matin, lever comme la veille avec le soleil, à 6h15. La nuit a été difficile : le vent s'est levé vers 23h et a bien soufflé. Ce matin, il ne s'est toujours pas calmé. Il souffle dans le sens contraire du courant et forme du coup des vagues à la surface de la rivière qui ne vont pas faciliter notre progression en canoë. Sur l'île, les éléphants ont laissé la place aux buffles qui ont le privilège d'assister - à distance - à notre petit déjeuner. Menu similaire à la veille : thé, tartine de margarine sans confiture, céréales, lait, plus aujourd'hui des oeufs.
On reprend les canoë à 8h pour atteindre l'entrée du Lower Zambezi National Park une heure plus tard. Il faut pagayer fort à cause des vagues et du vent. Juste avant le parc, arrêt surprise au CLZ (Conservation Lower Zambezi), une ONG qui vise à protéger la faune notamment en aidant les populations locales à vivre avec. Notre guide s'occupe de payer les droits d'entrée pour le parc. En fait, il s'arrange avec le ranger et a décidé de nous déclarer comme des locaux et non comme des étrangers. Il nous obtient ainsi une sacré réduction, mais ça n'est pas très réglo ... Une fois dans le parc, on quitte rapidement le lit principal du Zambèze pour suivre le canal de Karangue, un canal assez étroit et peu profond bordé de berges planes idéales pour que les animaux viennent boire (certainement plus encore en fin d'après-midi - il y a quelques jours, un léopard y a ainsi été vu en train de se désaltérer). On y est à l'abri des vagues et du vent. On navigue paisiblement, sauf quand, à notre approche, des énormes crocos se jettent à l'eau ou des éléphants, très nerveux par ici, partent en courant et barrissant, ou feignent une charge.

Une voiture doit nous attendre quelque part en bord du canal pour nous ramener au Gwabi Lodge. Mais on ne trouve personne et la batterie de la radio est à plat (eh oui, on est bien en Afrique)... On continue jusqu'au luxueux lodge Chiawa, où on est superbement accueilli. On se sent un peu dans un autre monde. Il s'avère qu'aucune voiture ne peut venir nous chercher depuis le Gwabi Lodge car le "ponton" (c'est-à-dire un bateau plat qui sert de bac pour faire traverser les véhicules mais sans bien sûr de ponton pour y accéder) est à nouveau cassé. Le pont en construction va leur changer la vie. Du coup, on rentre en bateau en 2h, contre 4-5h par la route, mais sans voir l'intérieur du parc.
De retour au Gwabi Lodge, on assiste encore à un magnifique coucher de soleil. On a adoré ce lodge, qui respire la tranquillité et offre de la terrasse de sublimes paysages saubages. Le vent a dégagé la vue sur les montagnes qui dessinent un fond magnifique derrière la rivière Kafue. C'est beau.

20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze
20/08/2013 - Canoë safari sur le Zambèze

Commenter cet article

Martine P 12/09/2013 21:52

C'est vraiment très beau.On comprend mieux à présent qu'on a partagé avec vous de tels moments.Toujours autant d'éléphants, pas mal de crocos, mais vous avez évité les hippos.
Gros bisous
maman