20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés

Publié par Fanny, le 2 Juillet 2013

Nos deux journées au parc de Gombe nous ont offert de superbes rencontres avec les chimpanzés. Plusieurs groupes de singes vivant dans le parc ont été habitués à la présence de l'homme si bien qu'on peut les observer d'assez près sans qu'ils s'enfuient. Il arrive même qu'ils viennent visiter le camp. Les chimpanzés habitués à la présence de l'homme ont tous reçu un nom dont la première lettre correspond à leur groupe. En ce moment, dans le parc, il y a 3 groupes : E, F et G.

Pour notre première journée dans le parc, on part tôt chercher les chimpanzés. On est accompagné d'Emily et son copain du moment, ils ont finalement trouvé une solution - compliquée - pour payer l'entrée. Le parc reçoit environ 1500 visiteurs par an, soit moins de 5 visiteurs par jour en moyenne. Mais aujourd'hui, c'est vraiment l'affluence. En dehors des 5 touristes que nous sommes au camp, il y a un groupe de voyage "National Geographic" de 15 personnes (certainement un voyage photo) et un groupe de 5 allemands qui dorment au lodge et sont attendus ce matin et surtout un groupe de 25 enseignants et journalistes de Kigoma qui vient cet après-midi. Alors, pour ne pas être gêné, notre guide Hussein, nous a proposé de partir en forêt dès 7h30.
On est réveillé dès 6h par des claquements de portes, des bruits de bouteilles. On se dit que nos voisins ne sont vraiment pas discrets. Au moment de sortir de notre chambre, David ouvre la porte et se retrouve nez-à-nez avec un babouin ! Il referme vite la porte alors que le babouin pousse pour essayer d'entrer. On ferme la porte à clef, et on attend. Le babouin essaie toujours d'entrer, il sait même tourner la poignée ! Il part finalement au bout de 10 minutes, chassé par l'arrivée d'employés du parc. En attendant, il a eu le temps de mettre tout sans-dessus-dessous : c'était lui qui faisait tout ce raffut depuis 6h.On quitte le camp et dès les premiers pas, Hussein nous montre des singes "red-colobus". Ce sont les mêmes singes qu'on trouve à Zanzibar. Ils ont une drôle de crête rousse sur la tête. On s'enfonce ensuite dans la forêt en suivant un bon chemin pendant à peine 20 minutes avant qu'Hussein ne trouve les premiers chimpanzés : une femelle et son petit (Golden et Gramma). Ils sont tout en haut d'un palmier, on les voit à peine. Hussein nous propose de rester là, à attendre de voir s'ils descendent pendant qu'il part en chercher d'autres. Il est aidé dans sa recherche par un pisteur qui est dans la forêt depuis 6h ce matin et qui communique avec lui par talkie-walkie. Au bout de 30 minutes, les chimpanzés n'ont toujours pas bougé, mais Hussein revient. Le pisteur en a localisé 3 un peu plus loin qui viennent de descendre des arbres. On les rejoint immédiatement. Il y a une femelle, Glemlin, avec son bébé de 2 ans Gizmo et un autre de ses petits un peu plus âgé (Gimli, 6 ans). Ils s'épouillent, assis sur le chemin. On s'assoit tout près d'eux, à seulement 10 mètres. Les chimpanzés ont la solution originale au racisme : ils naissent blancs et deviennent noirs en grandissant, vers 6-7 ans. Pendant qu'on les observe et qu'on prend des dizaines (enfin plutôt des centaines) de photos, une autre femelle Gaïa, arrive avec son bébé Gugo sur le dos. Elle passe sur le chemin, entre nous, à pas plus d'1 mètre, pour rejoindre les 3 autres. On reste ainsi avec eux pendant plus de 3/4 d'heure, jusqu'à ce qu'ils décident de bouger. Ils sont sympas avec nous, ils marchent sur le chemin. On peut les suivre facilement et continuer à les observer un bon moment (et à les photographier bien sûr). Quand ils finissent par remonter dans les arbres, il y a 2 mâles, Fuji et Fundi, juste à côté qui, eux, en descendent. Fundi a un regard particulièrement intelligent, c'est notre préféré ! Il ressemble à celui qui a juoé dans le dernier film de la Planète des Singes. On se met alors à les suivre mais c'est plus difficile : ils sont plus mobiles et préfèrent des zones plus broussailleuses. Fuji nous fait une belle démonstration de force en piquant un sprint et explosant une branche. Il est déjà plus de 10h, les autres groupes ont commencé à arriver dans la forêt pour chercher les chimpanzés. Hussein nous amène alors voir une cascade et un point de vue en hauteur sur la forêt appelé Jane Goodal's peak car, avant que les chimpanzés ne soient habitués à sa présence, elle venait ici pour les observer aux jumelles. En chemin, on croise à nouveau Golden et Gramma toujours en haut d'un arbre, on ne s'attarde pas. On rentre au camp un peu avant midi.
Après manger, on repart en forêt avec Hussein qui guide une partie du groupe d'enseignants et de journalistes locaux. Cette fois, on rencontre Fludo, un mâle un peu plus agé (31 ans) qui nous laisse assister de près à son repas. On le voit d'abord arracher et manger des feuilles, puis ramasser un fruit et aller le casser sur une pierre pour l'ouvrir et manger le coeur. Son appétit n'est jamais rassasié, on finit par le laisser manger tranquille. Retour à la cascade où les visiteurs locaux veulent tous se prendre en photo avec nous ... ça nous rappelle un peu la Chine. Sur le chemin du retour, ils discutent avec nous, nous demandent ce qu'on pense de la Tanzanie, des parcs nationaux ... Et arrivés au camp, ils veulent nous faire une interview ! Nous voilà à expliquer en anglais devant la caméra combien la Tanzanie est un beau pays, plein de richesses naturelles et avec des gens super accueillants. Le groupe d'enseignants et de journalistes repartit, le calme revient au camp. Alors qu'on est assis à l'ombre d'un immense manguier pour écrire nos aventures sur le blog, Hussein nous appelle : on se retourne, et on voit 3 chimpanzés arriver tranquillement vers nous. Ils vont vers la plage au bord du lac avant de repartir dans la forêt. Cette journée aura vraiment été magique du matin jusqu'au soir !

Le lendemain, on remet ça. La journée d'hier a été tellement superbe qu'on n'attend rien de plus, si ce n'est de prolonger notre observation. On repart à la même heure. Cette fois, on voit en premier des singes à queue rouge avant de recroiser des "red-colobus". On les observe sauter avec agilité d'un arbre à l'autre. On retrouve ensuite les deux frères Fundi et Fuji. On reste avec eux près d'une heure avant de partir chercher d'autres chimpanzés. On retrouve alors Wendy et sa guide Myriam avec Glemlin, Guizmo et Gimli. Ils sont un peu plus mobiles qu'hier, l'observation est moins aisée, mais on a quand même de belles vues rapprochées par moment, notamment à un moment où ils descendent boire à la rivière. L'après-midi, je retourne en forêt avec Wendy et Myriam. On essaie de suivre Golden et Gramma, mais elles restent haut dans les arbres et se déplacent dans des zones très brousailleuses quand elles descendent. On a vraiment eu de la chance le premier jour. On rentre au camp sans trouver d'autre groupe de chimpanzés. Mais un peu plus tard, ce sont eux qui viennent nous rendre visite au camp, au nombre de 5. Finalement, ça ne vaut pas la peine d'aller les chercher dans la forêt !

Les soirées sont l'occasion de longues discussions très intéressantes avec Wendy. Elle parle couramment français (en plus de l'anglais, le chinois et le swahili) ce qui n'est pas pour nous déplaire ! Elle nous explique en particulier son activité dans le cadre de Peacecorp. Le principe est d'envoyer dans des pays en voie de développement des personnes qualifiées pour leur faire profiter de leur compétences sans surcoût. Pour cela, les volontaires de Peacecorp acceptent d'tre payé et de vive comme les locaux. Wendy a été envoyée dans un petit village du Sud-Ouest du pays pour former les locaux sur la thème de la santé et de l'hygiène. Elle donne aussi des cours d'anglais et de français dans deux villages. Elle a quand même une maison en dur, mais sans eau courante et avec l'électricité seulement 3 jours par semaine. Avant d'être envoyée dans le village, elle a reçu une formation notamment pour apprendre le swahili. Le plus dur a été de laisser sa fille d'une vingtaine d'année aux Etats-Unis, mais c'est surtout pour la fille que c'est dur ; Wendy, elle, elle se régale !

20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés
20/06/2013 - Rencontre avec nos cousins les chimpanzés

Commenter cet article

Veronick, Jean et Fiona 09/07/2013 20:49

Bonjour à vous deux, on s'est rencontrés dans le parc et après à Zanzibar !!! Comment allez-vous, est-ce que le voyage se passe bien ? Super les photos, on a eu moins de chance !
Nous retour au Niger...... Prenez soin de vous. Amicalement.

David 21/08/2013 08:34

Bonjour les nigériens ! Merci pour votre message, ça fait plaisir d'avoir de vos nouveles. Tout va bien pour nous, même si comme vous le constatez nous avons quelques difficultés à consulter et mettre à jour le blog ... !! On vous a écrit un mail sur vos adresses perso où on vous en dit plus. Amitiés, David et Fanny

fabien et claire 07/07/2013 23:45

Vraiment un detour qui valait le coup! Bises.

Martine P 05/07/2013 15:31

Tout simplement émouvant, surtout celui qui est assis contre l'arbre. Ce regard, cette pose.

Léa 03/07/2013 23:06

Super ces photos, je vois sur l'une d'elles que vous vous êtes bien intégrés parmi vos cousins !

Martine D 03/07/2013 21:17

Toujours aussi passionnant.
Tous ces chimpanzés ont l'air très raffinés, à part celui en gris et blanc à gauche de la photo!
Bisous.