Pékin express, dernier jour - 19/04/2013, jour 28

Publié par David, le 22 Avril 2013

Pour notre dernier jour de visite à Pékin et en Chine, il fait gris, venté et froid. Il tombe même quelques fines gouttes par moment. En sortant, incroyable, on ouvre la porte et devant nous, encore les américains ! Quel hasard ! Cette fois-ci, on les soupçonne de nous suivre ... On décide de ne faire qu'un temple car il a l'air un peu différent des autres. On saute donc le temple lama et le palais d'été, qui ont l'air de présenter encore et toujours la même architecture et déco habituelles, pour le temple du ciel (temple of Heaven). Au moins, lui, il est rond, et assez tranquille, de quoi vadrouiller une bonne heure dans le site. Après le bus et le taxi, c'est aussi l'occasion de tester le métro pékinois : en fait, très pratique, tout est indiqué en anglais aussi. Et les chinois sont particulièrement calmes et silencieux dedans.

En sortant, on se fait un MacDo, et des emplettes dans le centre commercial en face du site. On marchande sec, chose qu’on n’avait pas bien compris sur notre premier achat à l'entrée. Mais arrivés au dernier étage, on fait des affaires :). Faut dire que la vendeuse du rez-de-chaussée avait commencé à 25 fois le prix du même article au 3ieme étage ! Au début on est toujours réticent à commencer à un prix qu'on estime inférieur à ce que ça doit valoir, mais quand on se fait avoir une fois on n'hésite plus. Le problème n'est pas tant de savoir ce que ça vaut mais ce qu'on est prêt à y mettre. De toute façon, quand on fait semblant de partir pour de vrai, ils finissent toujours par vraiment donner le "last last price", le dernier prix auxquels ils sont prêts à vendre. C'est à ce moment-là qu'ils deviennent un peu agressifs : ben oui, ça les énerve de pas avoir pu arnaquer à fond.

Pour finir les visites de la journée, on va passer 1h30 au tout nouveau musée national de Chine, en face de la place Tian'amen. Il est immense mais surtout remplit de vide pour l'instant. On va faire un tour dans la section Arts africains (1 salle seulement) qui expose des sculptures en bois récentes. On aime bien les arts africains, et puis ça fait une belle transition avec la suite du grand voyage ... On passe aussi dans la section des cadeaux politiques et diplomatiques étrangers à la Chine : c'est sympa à voir car c'est varié, et ça reflète bien les arts des pays donneurs. C'est marrant de voir ce que Chirac ou, je cite, "E. Belladur", offre aux chinois. On termine rapidement par les arts anciens chinois, des pots, quelques rares peintures, des gravures, mais la moitié sont des répliques ou des photos, pas les originaux...Enfin, pour terminer en beauté ce séjour dans la Chine authentique, on part en pèlerinage à Carrefour : il y en a 10 à Pékin, le premier ayant ouvert dans les années 90. On voit plus ou moins les mêmes produits vus ailleurs en Chine (toujours beaucoup de gourdes isotherme pour le thé, de pattes de poulets, etc.). On confirme que le high-tech n'est pas moins cher qu'en France, chose qu'on avait déjà vue ailleurs en Chine ou encore aux Philippines.

Après un repas qui ne restera pas dans les annales dans un resto de la rue de notre auberge (finalement il y en avait quelques-uns en bas de la rue), on fait les sacs, car demain, lever à 5h30. On prendra le bus et le métro (airport express) pour aller à l'aéroport, ça reviendra 3 fois moins cher que le taxi à 150 yuans que nous proposait l'auberge (de manière intéressée). Celle-ci proposait d'ailleurs le pick-up gratuit de l'aéroport vers l'auberge, mais pour eux, l'autre sens, c'est différent et ils n'ont pas voulu. La nuit sera courte puisqu'on se couche, comme souvent, après minuit.

Pékin express, dernier jour - 19/04/2013, jour 28
Pékin express, dernier jour - 19/04/2013, jour 28Pékin express, dernier jour - 19/04/2013, jour 28Pékin express, dernier jour - 19/04/2013, jour 28

Commenter cet article