21/09/2013 - Dans les lits des rivières du Kaokoland, jour 1 : Sesfontein – Die Poort

Publié par Nous, le 2 Octobre 2013

On a prévu 3 jours pour descendre et remonter en 4x4 le lit de rivières asséchées du Kaokoland : la Ganamub, l’Hoanib, l’Hoarusib et pour terminer la Khumib. 4 rivières et autant de paysages et d’environnement différents qui composent les espaces montagneux qui les séparent. Notre coup de cœur ira de très loin à la rivière Hoanib : les paysages splendides qui l’enrobent mêlent sable et montagne, grands arbres majestueux, et sont le territoire d’une faune étonnamment importante.

Tout commence à Sesfontein, au camping communautaire Fig Tree. On est réveillé par les chèvres qui mangent le carton vide où on stockait notre petit bois ... Miam. Pendant qu'on plie notre camp, on voit passer une procession. C'est un enterrement. Une bonne partie du village marche vers l'église en chantant tristement avant d'aller au cimetière. En Namibie, la quasi-totalité de la population est chrétienne, même dans un endroit plutôt reculé comme ici, à Sesfontein.

Notre itinéraire commence par suivre la piste principale (D3707) qui relie Sesfontein à Purros. Elle avance dans les montagnes offrant de beaux points de vue sur les environs très tourmentés et secs. On croise un convoi de 3 voitures qui vient de Purros et termine un tour de 3 jours durant lequel ils n'ont vu aucun autre touriste !

21/09/2013 - Dans les lits des rivières du Kaokoland, jour 1 : Sesfontein – Die Poort

On quitte peu après la piste principale pour descendre le lit de la Ganamub. On ne s'attend plus à voir grand monde d'ici 2 jours et le village de Purros. Espérons qu'on n'aura pas d'ennuis mécaniques … La descente de la rivière Ganamub se fait sans difficulté dans un sable peu profond. Comme dirait David, "c'est comme un safari-canoë, sauf qu'il n'y a pas d'eau et qu'on est dans une voiture"... C'est-à-dire qu'on suit tranquillement le lit d'une rivière en admirant le paysage et en cherchant d'éventuels animaux. On voit pas mal de girafes, des oryx et quelques steenbock.
La Ganamub rejoint la rivière Hoanib au lieu-dit "Die Poort" : une colline surplombe la confluence offrant une vue aérienne et magnifique. C'est majestueux. A notre grande surprise, on y trouve un 4x4 d'un lodge voisin qui fait une excursion à la journée dans le lit de la rivière et s'apprête à rentrer. De notre côté, bien que l'endroit soit assez venteux, on décide d'y rester pour la nuit et on reste seuls à profiter de la vue panoramique sous le soleil déclinant. On lance le repas assez tôt pour ne pas trop avoir à traîner dehors de nuit, seuls. Le vent finit par tomber, les étoiles, étincelantes, apparaissent. La nuit tombe, un chacal sort de l’obscurité et vient tourner autour alors qu'on finit de manger … puis les lions rugissent au loin. Ambiance … On file vite se coucher après le barbecue, pas rassurés, seuls perdus dans ces montagnes avec des animaux vraiment sauvages. Les rugissements se rapprochent, ils ne sont bientôt plus qu'au pied de notre colline. Dommage qu'il fasse nuit, on aurait pu voir les "lions du désert".

21/09/2013 - Dans les lits des rivières du Kaokoland, jour 1 : Sesfontein – Die Poort21/09/2013 - Dans les lits des rivières du Kaokoland, jour 1 : Sesfontein – Die Poort
21/09/2013 - Dans les lits des rivières du Kaokoland, jour 1 : Sesfontein – Die Poort21/09/2013 - Dans les lits des rivières du Kaokoland, jour 1 : Sesfontein – Die Poort21/09/2013 - Dans les lits des rivières du Kaokoland, jour 1 : Sesfontein – Die Poort
21/09/2013 - Dans les lits des rivières du Kaokoland, jour 1 : Sesfontein – Die Poort21/09/2013 - Dans les lits des rivières du Kaokoland, jour 1 : Sesfontein – Die Poort
21/09/2013 - Dans les lits des rivières du Kaokoland, jour 1 : Sesfontein – Die Poort21/09/2013 - Dans les lits des rivières du Kaokoland, jour 1 : Sesfontein – Die Poort21/09/2013 - Dans les lits des rivières du Kaokoland, jour 1 : Sesfontein – Die Poort

Commenter cet article