14/08/2013 - Les rives du lac Kariba

Publié par Nous, le 6 Septembre 2013

On savait qu'on allait avoir des problèmes pour rentrer au Zimbabwe, ça n'a pas raté : plus de 2h perdues alors qu'on avait tous les papiers en règle. On avait déjà passé la frontière du Zimbabwe 5 jours avant, avec tentative d'arnaque à l'assurance. Cette fois, c'est "Interpole" qui nous a bloqué. Deux soi-disant policiers (ils l'étaient réellement en fait, mais leur porte-carte cachait les mots "Zimbabwe police") exigeaient de nous une "Police clearance", le fameux formulaire SAP263, document d'Afrique du Sud attestant que notre véhicule n'était pas un véhicule volé, à se procurer à la police criminelle... Alors qu'on avait d'autres papiers prouvant que Diederick était le propriétaire du 4x4 et qu'il nous l'avait loué. Rien à faire, ça pourrait être des faux papiers, qu'ils disaient...

On a essayé de les raisonner, d'attendre, de les intimider, rien. On était sûrs de nous, on avait déjà passé plusieurs frontières dont celles du Zimbabwe sans ce fameux document. Peut-être n'ont-ils pas aimé notre assurance, peut-être avaient-ils juste envie de nous embêter, plus probablement ils cherchaient un pot de vin, on ne saura jamais la raison de leur entêtement. Finalement, en discutant aussi avec le Supervisor au poste, ils nous ont proposé de retourner au poste Zambien pour qu'Interpole en Zambie vérifie sur le réseau Interpole que notre 4x4 n'était pas volé. Chose faite en 5min par un policier sympa (plus précisément un gars nommé Mwanza, très sympa et pas prise de tête, un zambien quoi) qui a tamponné nos papiers en inscrivant "not stolen" (sans vérifier qui que ce soit) comprenant bien que ça sert à rien d'ennuyer les touristes. "This Is Africa".

Cette histoire mise à part, le passage de la frontière est plutôt intéressant avec la traversée sur l'impressionnant barrage de Kariba et les collines avec arbres morts et baobabs avant. Quelques chiffres sur le barrage : 128m de haut, construction commencée en 1957 terminée en 60 (et inauguré par la reine Elizabeth elle-même), 1.56m d'évaporation annuelle ! Après, c'était le moment de se détendre au bord du lac, à Warthogs Lodge. Un petit instant marrant lorqu'ils nous ont indiqué notre emplacement de camping : "You can camp there. Ooh, no, sorry, there is an elephant on it. Try this one". Effectivement, il y avait un groupe d'éléphant à 20m de nous, qui sont ensuite passé à 3m de la voiture. Devant le lac, les hippos et les crocos attendaient qu'on mette les pieds dans l'eau pour leur dessert...

14/08/2013 - Les rives du lac Kariba
14/08/2013 - Les rives du lac Kariba
14/08/2013 - Les rives du lac Kariba
14/08/2013 - Les rives du lac Kariba

Commenter cet article